Allocution de l’ambassadeur de France pour l’ouverture du séminaire sur les partenariats public privé dans les infrastructures de transports (Hôtel Novotel, 10 février 2014)

Madame la Ministre des Transports,
Monsieur le Directeur Général (Mission d’appui aux partenariats public privé du Ministère de l’économie et des finances),

Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureux de vous accueillir à ce déjeuner, organisé par la Chambre de commerce franco-roumaine, en ouverture de ce séminaire d’échanges entre la France et la Roumanie consacré à la mise en œuvre des partenariats public privé dans la réalisation et l’exploitation d’infrastructures de transport.

Cet évènement intervient alors que la Roumanie est en passe d’adopter un nouveau cadre législatif et réglementaire, dont nous espérons tous qu’il facilitera la réalisation des infrastructures de transport dont le pays a besoin pour accélérer le processus de convergence de son économie vers les standards de développement de l’Union Européenne.

Les infrastructures de transport sont en effet un enjeu majeur pour l’économie roumaine. Leur développement est un objectif stratégique placé en tête des priorités du Gouvernement roumain, de l’Union Européenne et des Institutions financières internationales, dont je salue les représentants présents parmi nous aujourd’hui.

La coopération dans le domaine des infrastructures de transport, dans son approche la plus large (autoroutes, chemins de fer, transports urbains, ports et aéroports, etc.) est une priorité du Partenariat Stratégique établi entre la France et la Roumanie en février 2013 par nos deux Premiers ministres. Les partenariats public-privé y sont même expressément désignés comme un axe de coopération bilatérale privilégié.

La France a une très longue expérience en la matière, puisque les premières réalisations remontent au 17ème siècle, avec la construction des canaux de Briare et du Midi, puis du 18ème au 20ème siècle, la construction des grandes infrastructures de transport en France et dans le monde entier (canaux de Suez et de Panama).
Aujourd’hui encore, la France développe et exploite ses infrastructures de transport par des partenariats public-privé. Des autoroutes, des lignes ferroviaires à grande vitesse, des terminaux portuaires et aéroportuaires sont réalisés et exploités par des acteurs privés pour le compte de la puissance publique. Cette expertise reconnue est portée également à l’export, puisque nos grands opérateurs développent et exploitent des systèmes de transports selon cette formule dans toutes les régions du monde.

C’est cette longue et riche expérience que nous souhaitons partager aujourd’hui, par une succession d’échanges qui traiteront des aspects stratégiques et critiques d’une relation réussie et durable entre la puissance publique et le secteur privé, pour l’atteinte d’un même objectif : la satisfaction d’un besoin collectif de la manière la plus efficiente.

Je voudrais pour terminer adresser mes remerciements à tous ceux qui nous ont aidé et soutenu dans l’organisation de cette journée :

Le Ministère des transports et le Département pour les projets d’infrastructures et les investissements étrangers, dont je remercie les Ministres de nous honorer de leur présence ;

La Chambre de commerce franco-roumaine, dont je salue le Président, M. Bruno Roche ;

Les Conseillers du commerce extérieur en Roumanie, dont je salue le Président, M. Bruno Leroy ;

Les institutions internationales qui partageront avec nous leur vision des enjeux des PPP, la Banque Mondiale et la Banque Européenne d’Investissement ;

Les institutions françaises et roumaines qui nous ont aidées à organiser cette rencontre :
- L’université de Bucarest ;
- La Caisse des Dépôts et Consignations – Infrastructures ;
- Le Centre d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement ;
- l’Institut de la Gestion Déléguée ;
- Le Groupement des autorités responsables des transports (GART) ;
- L’Agence de coopération technique des ministères économiques et financiers et du développement durable (ADETEF) ;

Les sociétés françaises partenaires de l’évènement : Leroy et associés, Société Générale-BRD, Vinci Concessions, Alstom, Egis, BNP Paribas et KPMG ;

A tous, je renouvelle mes remerciements et souhaite une journée d’échanges fructueux et prometteurs de coopérations futures.

Dernière modification : 10/02/2014

Haut de page