Attaché de Sécurité Intérieure [ro]

L’Attaché de Sécurité Intérieure (ASI) dirige, dans chaque ambassade de France, le service de Sécurité Intérieure, dépendant de la Direction de la Coopération Internationale du Ministère français de l’Intérieur. Afin de rationaliser la coopération policière de la France à l’étranger, la police et la gendarmerie nationales ont élaboré une instruction commune visant à mettre en place un réseau unique de sécurité intérieure à l’étranger. Ce dispositif permet aux attachés de sécurité intérieure issus des deux institutions, police ou gendarmerie, de représenter les deux forces françaises de sécurité intérieure auprès des ambassadeurs et des partenaires étrangers de la France. Il permet de rechercher une complémentarité dans tous les volets de la coopération technique internationale, de veiller à la sécurité intérieure sur le territoire national et de coordonner nos efforts à l’extérieur.

Présentation du service de Sécurité Intérieure de la DCI

Dirigé par un colonel de gendarmerie, également accrédité pour la République de Moldavie, ce service comprend trois officiers de liaison : un officier de liaison de la police nationale, plus spécialement chargé du suivi de la criminalité organisée et du trafic illicite des stupéfiants, un officier de liaison « immigration », et un officier de liaison de la gendarmerie nationale placé auprès du MAI (à l’Inspectorat Général de la Police Roumaine), en charge du suivi de la criminalité itinérante.

Vos interlocuteurs au sein du Service de sécurité intérieure de la DCI à Bucarest

La mission du service comprend deux volets essentiels : elle vise au développement de la coopération tant institutionnelle qu’opérationnelle entre la France et la Roumanie.
En matière institutionnelle, il s’agit principalement de favoriser les liens des services français de police et de gendarmerie avec les services roumains correspondants à travers des actions de coopération organisées en France ou en Roumanie, financées par le ministère français des affaires étrangères, au profit de membres des forces de sécurité du MAI. Cette coopération institutionnelle se traduit ainsi par des activités de conseils et de formations. Elle donne aussi lieu à des échanges d’informations dans divers secteurs prioritaires pour la sécurité intérieure comme le terrorisme, le trafic de drogue, l’immigration clandestine, la criminalité organisée.

En matière opérationnelle, le SSI contribue à favoriser les échanges de renseignements relatifs aux questions policières et aux ressortissants français ou roumains mis en cause dans des affaires judiciaires. Le service fournit également une aide substantielle aux enquêteurs français amenés à se déplacer en Roumanie dans le cadre de commissions rogatoires internationales délivrées par des juges d’instruction français. Il facilite par ailleurs l’exécution des mandats d’arrêt européens et l’éventuelle mise en œuvre d’équipes communes d’enquête.


Plus d’actualités sur la coopération en matière de sécurité intérieure


Adresses utiles :
- www.interieur.gouv.fr
- www.defense.gouv.fr/gendarmerie/
- www.drogues.gouv.fr

Consultez la fiche d’information :

Word - 866 ko

Dernière modification : 08/11/2016

Haut de page