Le Premier ministre désigné Dacian Ciolos a signé le livre de condoléances

Retrouvez ci-dessous les déclarations de M. Ciolos :

« Je pense que ce qui est le plus important ou plutôt ce que l’Europe transmet de plus important dans le monde sont les valeurs de la démocratie : les fait de mettre l’homme et sa liberté au centre [des préoccupations, n.t.].

Je pense que l’Europe a montré, par l’exemple historique de la France elle-même, que la terreur et la haine ne peuvent jamais construire [être constructives] et c’est précisément à cause de cela qu’elles ne durent pas. Ce sont des moments difficiles pour le peuple français. (…) Lorsqu’on perd un nombre aussi important de concitoyens, de gens qu’on aime, de gens ordinaires et innocents qui périssent, il est difficile au départ de dépasser cela, mais tout ce qui ne te détruit pas te rend plus fort et je suis sûr ce c’est bien ce qui se passera en France.

Le fait d’être solidaire est une réaction, mais cela ne suffit pas. Il faut continuer de construire sur la base des valeurs liées à l’amour, à la compréhension, à la fermeté et montrer que chez nous ces valeurs peuvent nous permettre de continuer de bâtir notre société », a déclaré Dacian Ciolos.

Interrogé s’il est dangereux actuellement pour les Roumains de voyager en France, le Premier ministre désigné a répondu :
« Je ne pense pas que ce soit plus dangereux pour les Roumains que pour d’autres et je suis persuadé que les autorités françaises prendront les mesures les plus adaptées afin que tant les citoyens français, mais aussi les autres qui voyagent là-bas ne soient pas mis en danger. La France a besoin de solidarité, mais aussi de soutien et je suis persuadé qu’elle va la trouver au sein de l’intérieur de l’Union européenne.

Dernière modification : 11/01/2016

Haut de page