Discours de l’Ambassadeur de France à l’occasion du lancement de France ALUMNI ROUMANIE (Jeudi 10 décembre 2015)

Seul le prononcé fait foi

Bonjour et bienvenue chers partenaires universitaires, économiques et institutionnels, chers alumni.

Nous sommes ici aujourd’hui pour officialiser le lancement du réseau social France Alumni Roumanie, un an après la lancement en novembre 2014 du réseau mère France Alumni, inauguré par Monsieur Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international et conçu par l’opérateur Campus France.

Chaque année, 100 000 étudiants internationaux sortent du système d’enseignement supérieur français, parmi eux, 20 000 sont des boursiers du Gouvernement français sont les ambassadeurs de la France à l’étranger, assurent le lien entre les universités françaises et étrangères, sont les prescripteurs de notre système éducatif et un atout certain pour les entreprises locales qui ont des intérêts économiques avec et en France, ont un désir de France que France Alumni peut assouvir et qui leur permet de prolonger l’expérience, comme le dit Madame Béatrice Khaiat, DG Campus France et l’objectif est de renouer le contact.

En un an, 20 600 inscrits sur la plateforme globale, chiffre qui augmente de façon exponentielle après chaque lancement de plateforme locale, 46 sites locaux activés sur un total de 78et 400 partenaires, dont 200 universités et 150 entreprises.

C’est dans ce contexte, et dans la lignée de son engagement auprès des entreprises et universités française-francophones en Roumanie, que notre Ambassade a choisi d’ouvrir cette année la déclinaison locale du site globale, en collaboration avec l’Association roumaine des boursiers du Gouvernement français. Je tiens d’ailleurs tout particulièrement à remercier la Présidente, Madame Daniela Mariucuta, pour son implication dans le développement du projet, tant au niveau stratégique que technique.

Adapter l’outil aux problématiques et enjeux des acteurs locaux signifie une forte mobilité internationale des jeunes bac +5, marché de l’emploi tendu avec peu de chômage mais dans des domaines à main d’œuvre peu qualifiée, besoin important des entreprises en collaborateurs très qualifiés, aux compétences spécifiques dans des domaines techniques et parfois francophones.

Donc nos enjeux sont suive les alumni dans la construction de leur réseau professionnel et dans leur développement de carrière en Roumanie, accompagner les entreprises dans leur politique de recrutement, promouvoir le système éducatif français et francophone.

En une phrase, nous visons à valoriser le parcours éducatif « à la française » tout en l’inscrivant dans une perspective d’emploi en Roumanie, en valorisant la diversité des carrières proposées par les investisseurs français dans un contexte de marché très tendu.

Au regard de ces décisions stratégiques, notre cœur de cible alumni est représenté par des diplômés roumains du système français rentrés au pays, diaspora roumaine en France, anciens des filières francophones et anciens des établissements français et bilingues établis dans le pays d’origine.

-  Plus de 4 000 étudiants roumains partent en France chaque année, tout type de mobilité confondue et qui ont en grande majorité entre 25-34 ans et 35-44 ans
-  La France est le 3ème pays de destination des jeunes roumains après Royaume-Uni et Italie
-  En Roumanie ; 130 filières francophones avec des formations d’excellence telles que l’Université Politehnica, l’Université de Construction de Bucarest, les universités de médecine de Cluj, Iasi et Timisoara, le Collège juridique, la Faculté de Sciences Politiques de Bucarest, pour n’en citer qu’une partie, à ce jour partenaires de la plateforme
-  Également 25 lycées à section bilingue francophone qui scolarisent 2581 élèves. Sept de ces lycées ont été dont sept lycées labellisés « Franceeducation » en 2015
-  Une base de données de plus de 4 100 anciens BGF répertoriés depuis 1986
-  650 boursiers de l’Agence Universitaire de la Francophonie
-  Les anciens étudiants de nos partenaires universitaires roumains que j’ai déjà cité mais également français : HEC, ENA et Polytechnique

Ce qui représente un réseau potentiel de plus de 20 000 alumni en recherche de poursuite d’études de Master ou doctorat ou en recherche d’emploi.

Je souhaite remercier les partenaires association d’anciens, les universités roumaines et françaises, les entreprises implantées en Roumanie dont 6 d’entre elles sont partenaires (Orange, CRH Romania, Renault, la BRD, Engie, BPI), les membres du comité de pilotage : le CJFR, le Lycée français, Campus France, La CCIFER, Dragos Preda (directeur du Cabinet du Ministère de la jeunesse et des sports), Dragos Negoita (directeur de la coordination politique et des programmes, chancellerie du Premier Ministre), les alumni qui ont très aimablement pris part au projet en nous envoyant le témoignage de leur expérience universitaire en France tels que Monsieur Vlad Alexandrescu, Monsieur Bogdan Herea, Monsieur Teodor Paleologu, Monsieur Cristian Preda, Madame Sandra Pralong, Monsieur Octavian Morariu, Madame Cecilia Victoria Cristea, Madame Cristina Cotenescu, Monsieur Claudiu Braileanu, Madame Dorina Bodea et Madame Daniela Mariucuta.

Vous pouvez retrouver leurs retours d’expérience dans la rubrique témoignages du site roumanie.francealumni.fr sur lequel je vous invite à vous inscrire dès à présent.
Vous pourrez découvrir la plateforme et ses fonctionnalités à la fin de la conférence de presse en vous connectant sur les tablettes mises à votre disposition dans le hall de la Résidence.

Dernière modification : 10/12/2015

Haut de page