Discours de l’ambassadeur à l’occasion de la présentation du livre de M. Roussin à Iasi (12 novembre)

Monsieur le Ministre,
Mon Général,
Mesdames, Messieurs,

Ce matin, nous avons commémoré, au cimetière Eternitatea de Iaşi et ensuite devant la statue du général Berthelot, l’anniversaire de l’armistice de 1918.

C’est donc avec un très grand plaisir que j’introduis ce soir, dans ces lieux chargés d’histoire, cette conférence sur le général Berthelot qui a exercé l’essentiel de son activité en Roumanie dans cette ville.

Comme l’an passé, j’ai souhaité, à la veille des commémorations du déclenchement de la Grande Guerre, dont le Président de la République français a annoncé le programme la semaine dernière, mettre en valeur un ouvrage sur la Grande Guerre et notamment sur la coopération franco-roumaine pendant ce conflit.

La production littéraire sur la Grande Guerre, vous le savez peut être, est particulièrement développée en France en ce moment ce qui montre bien que ce conflit a durablement marqué les esprits des Français. Le chiffre est vertigineux : on annonce la parution de 150 livres sur le sujet avant la fin 2013 et notamment, bien sûr, au moment de Noël. Je ne sais pas si le livre de Michel Roussin fait partie de ces 150 mais en tous les cas on peut dire qu’il présente l’avantage de paraître un peu avant les autres et nous avons la très grande chance aussi d’avoir son auteur avec nous ce soir.

Michel Roussin est très connu en France. A nos amis roumains, qui sont dans la salle, je souhaite simplement indiquer qu’il a d’abord eu une carrière militaire qu’il évoque d’ailleurs rapidement dans son livre. Il a eu ensuite une carrière administrative en tant que préfet suivie d’une carrière politique. Il a été député et ministre de la coopération dans le gouvernement d’Edouard Balladur. Il a été, depuis, conseiller de plusieurs présidents de sociétés. Il est actuellement conseiller du PDG du groupe EDF Henri PROGLIO.

Il est aussi écrivain. Il a publié en 2006, aux éditions Albin Michel, un livre intitulé le « Gendarme de Chirac ».

Le livre pour lequel il est là ce soir et qu’il a intitulé "Sur les traces du général Berthelot" est, à certains égards, autobiographique, puisque Michel Roussin y raconte dans quel contexte et comment il a croisé la figure du général Berthelot.

Ce roman c’est la description d’un voyage dans la Roumanie de Ceauşescu, y compris à Iaşi et sa région - on y parle, par exemple, beaucoup de Botoşani - sur les traces d’un général dont on ouvre les archives et la correspondance et dont on découvre l’action, non plus seulement par la bouche des anciens de la mission Berthelot ou par la bouche des anciens de l’armée du Danube, mais au travers des archives que Michel Roussin a été le premier à ouvrir à Vincennes, aux archives militaires.

Je laisse donc maintenant l’auteur nous guider sur ces traces. Ensuite je vous invite à lui poser quelques questions dans cette salle et nous poursuivrons nos échanges autour d’un verre.

Je signale que ceux qui le souhaitent auront la possibilité d’acheter le livre. Michel Roussin, je crois, se pliera bien volontiers à l’exercice des dédicaces.

Dernière modification : 18/11/2013

Haut de page