Discours pour la Cérémonie d’ouverture de la rentrée universitaire de l’Université Polytechnique de Bucarest–UPB (1 octobre 2014)

Je souhaite rappeler l’importance de la rentrée universitaire en Roumanie et plus particulièrement de l’Université Polytechnique de Bucarest et signaler que l’UPB à toujours représenté un haut lieu de la recherche et de l’innovation au niveau national puis international.

Je rappelle également la place de choix qu’occupe la France en termes de partenariats universitaires :
-  Plus de 70 accords ERASMUS, près de 50 accords bilatéraux avec des universités françaises, une vingtaine de conventions tripartites avec l’Agence Universitaire de la Francophonie, plus de 50 thèses en cotutelles !
-  L’Ambassade de France et l’Institut Français de Roumanie veillent d’ailleurs à entretenir ces liens en soutenant des échanges basés sur l’excellence (programme de bourses du gouvernement français de niveau Master et Doctorat)

Je me félicite de la présence d’un lecteur de français au sein de la Faculté d’Ingénierie en langues étrangères et je remercie les membres l’Association des étudiants francophones de l’UPB et du Club Robotique de la Faculté pour leur implication dans la promotion de la culture scientifique francophone.

Il convient de rappeler que la Roumanie a décidé de miser sur le talent de ses chercheurs et de ses ingénieurs à travers le plus grand projet scientifique qui s’est déroulé sur son sol depuis la 2nde guerre mondiale : le projet ELI-NP.

Il faut donc insister sur l’opportunité unique que cela représente pour la jeunesse roumaine et les étudiants de l’UPB : l’occasion d’envisager un brillant avenir dans la Recherche ou le monde industriel et économique.

Je souhaite que ce projet permette, à termes, d’établir de nombreuses et nouvelles passerelles entre des établissements roumains et français.

En conclusion, je m’adresse directement aux étudiants et leur souhaitant une belle rentrée universitaire et en les encourageant à rester ouvert sur le monde environnant, à être à la hauteur des enjeux qui les attendent dans le cadre de leur vie professionnelle future.

Je leur rappelle qu’ils pourront à tout moment de leur scolarité compter sur l’implication de l’ensemble du réseau français de coopération universitaire et scientifique pour les accompagner.

Dernière modification : 07/10/2014

Haut de page