Inauguration du pavillon France au Salon INDAGRA 2013 (30 octobre 2013)

Permettez-moi tout d’abord, Monsieur le Ministre, de vous remercier de nous faire l’honneur de votre présence à l’inauguration du pavillon France à Indagra, qui reste l’évènement incontournable de la filière agricole roumaine.

La cérémonie qui nous réunit ici aujourd’hui témoigne de la très bonne relation entre nos deux pays, particulièrement dans le domaine économique et commercial où le dynamisme de nos échanges bilatéraux continue à se renforcer en 2013.

Nos exportations vers la Roumanie sur le 1er semestre ont crû de 14%, plus particulièrement dans le domaine industriel ; les ventes de la Roumanie à la France ont augmenté de 59% sur les 6 premiers mois de l’année. Plus que jamais la France reste un partenaire de tout premier plan de la Roumanie, et je m’en réjouis.

Ce partenariat se traduit aujourd’hui par ce pavillon français, organisé par Ubifrance en partenariat avec les organisateurs du salon ROMEXPO que je remercie. Il regroupe 28 entreprises, dont une très grande majorité de PME. Une dizaine d’entreprises approche le marché roumain pour la première fois : Monsieur le Ministre, quelle meilleure preuve, dans cette période de crise qui affecte nos deux pays, de la confiance de la France et de ses entreprises dans l’économie roumaine et dans son avenir.

Le pavillon France est d’autant plus emblématique de la richesse de l’offre française, qu’il accueille une grande diversité d’activités représentées par des fournisseurs d’agroéquipements (irrigation, machinisme agricole, serres, silos), de matériel d’élevage, de génétique et nutrition animale, des semenciers, etc., domaines dans lesquels la France figure parmi les leaders mondiaux : Nous sommes ainsi le 4ème exportateur mondial de machines agricoles, avec une part de marché mondial de près de 7% et de 12% en Europe. Dans le secteur de l’élevage, la France possède le cheptel bovin le plus important d’Europe, avec 19 millions de têtes ; elle a par ailleurs une production ovine très diversifiée, avec 30 races répertoriées et un cheptel de plus de 8 millions de têtes. Enfin, la France dispose d’une filière semencière particulièrement structurée et performante, en particulier dans le secteur des grandes cultures, ce qui fait de notre pays le premier producteur européen et le deuxième exportateur mondial de semences.

Je suis donc très fier aujourd’hui d’inaugurer le pavillon France, cette année encore la représentation étrangère la plus importante sur INDAGRA, témoignant des liens économiques forts qui unissent nos deux pays.

Dernière modification : 05/11/2013

Haut de page