Journée mondiale contre la peine de mort (2015)

Par son engagement déterminé en faveur de l’abolition universelle, la France occupe aujourd’hui une place reconnue au sein des principaux Etats engagés dans la lutte contre la peine de mort.

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a décidé de prolonger ce combat en mobilisant la diplomatie française partout dans le monde pour une campagne pour l’abolition de la peine de mort.

JPEG


Événement organisé autour de M. Robert Badinter au Quai d’Orsay (9-10 octobre 2015)

À l’approche du 10 octobre, treizième journée mondiale contre la peine de mort, M. Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, anime le 9 octobre aux côtés de M. Robert Badinter un échange d’expériences et de témoignages avec des avocats et personnalités engagés dans le combat contre la peine de mort.

Organisé en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie, l’association « Ensemble contre la peine de mort », le conseil national des barreaux et la conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune, le prix du concours international de plaidoiries francophones contre la peine de mort sera remis à cette occasion. Onze jeunes avocats de l’espace francophone participent à la finale. De nombreux événements sont également organisés par nos ambassades, en lien avec nos partenaires européens.

La France réaffirme son engagement déterminé en faveur de l’abolition universelle de ce châtiment cruel et inhumain. L’ensemble du réseau diplomatique français est mobilisé au sein des Nations unies et dans les enceintes multilatérales. Nous saluons les efforts constants des défenseurs des droits, des avocats, des organisations non gouvernementales et des personnalités engagées en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort.

(sources : France Diplomatie)

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page