Le monument aux Français du parc Cişmigiu de Bucarest

Ce monument à la mémoire des soldats français morts en Roumanie est placé dans le parc Cişmigiu de Bucarest et représente une femme roumaine tenant dans ses bras un soldat français, mortellement blessé, sur le front duquel elle pose un baiser.

L’inauguration de ce monument s’est déroulée le 19 octobre 1922 en présence d’une délégation française comptant les maréchaux et généraux Foch, Berthelot et Weygand, venus en Roumanie pour le couronnement des souverains de la Grande Roumanie.

Lors de son discours, le général Berthelot a indiqué voir dans ce monument : « […] un symbole et une promesse. Un symbole. Amis des mauvais jours, amis des jours de fête : c’est bien cela que nous sommes […] et c’est bien cela que ce monument signifie ».

La statue repose sur un large socle parallélépipédique qui comporte, en français et en roumain, l’inscription suivante : « AUX SOLDATS FRANÇAIS TOMBES AU CHAMP D’HONNEUR SUR LE SOL ROUMAIN PENDANT LA GRANDE GUERRE 1916-1919 ».

Cette œuvre est le résultat du travail du sculpteur roumain Ion Jalea, un artiste qui à lui-même été blessé lors de son engagement au cours du conflit dans les rangs de l’armée roumaine.

Le monument est entretenu, au même titre que le parc Cişmigiu, par la municipalité de Bucarest, même s’il est de la responsabilité de la mission de défense de faire intervenir ponctuellement un prestataire pour un entretien avant une cérémonie.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 04/03/2015

Haut de page