Le philologue français Bernard Cerquiglini, Doctor Honoris Causa de l’Université de Bucarest

L’Université de Bucarest a décerné, le 9 octobre, le titre de Doctor Honoris Causa au philologue français Bernard Cerquiglini, Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Né le 8 avril 1947 à Lyon, Bernard Cerquiglini est agrégé des lettres de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et est devenu docteur ès-Lettres en 1979. Pendant sa carrière, il a enseigné à l’Université Paris 8, à l’Université Libre de Bruxelles, à l’Université Paris 7 – Denis Diderot et à Louisiana State University (Bâton Rouge) où il a été aussi directeur du centre Center for French and Francophone Studies.

Depuis 2007, Bernard Cerquiglini est le Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie. Auparavant, il a occupé, successivement, plusieurs postes de responsabilités auprès des autorités publiques françaises. Ainsi, il a été directeur de l’Institut National de la langue française, vice-président du Conseil supérieur de la langue française, délégué général à la langue française et aux langues de France, directeur des écoles au Ministère de l’Éducation Nationale.

Il s’est vu attribué plusieurs distinctions dont celles d’Officier de la Légion d’Honneur (2013), de Chevalier de l’Ordre National du Mérite (1986), de Commandeur des Palmes Académiques (2001) et de Commandeur des Arts et des Lettres (1993).

Les mérites de Bernard Cerquiglini dans le domaine de la philologie sont remarquables. Il est considéré comme l’un des fondateurs de la « nouvelle philologie ». Rompant avec la tradition prestigieuse de la philologie romane, Bernard Cerquiglini propose, dans des travaux tels La Parole médiévale (1981) ou Éloge de la variante (1989), d’abandonner la recherche d’un original hypothétique du texte médiéval, reconstruit de manière conjecturale à partir de divers manuscrits, et de reconnaître les différences entre la culture du manuscrit et celle de l’imprimerie.

En outre, Bernard Cerquiglini a plaidé pour la modernisation de la langue française étant chargé de mission pour la réforme de l’orthographe dont il parle dans ses livres Le Roman de l’orthographe (1996) et La Genèse de l’orthographe française (2004).

Par la remise du titre de Doctor Honoris Causa au Professeur Bernard Cerquiglini, l’Université de Bucarest reconnaît les mérites extraordinaires de la personnalité marquante de la philologie française et de la francophonie.


Le ministre délégué pour l’Enseignement supérieur et la Recherche, Mihnea Costoiu,et le représentant de l’AUF, M.Bernard Cerquiglini, ont signé le 9 octobre un mémorandum relatif au déroulement d’un programme de financement pour des projets internationaux de recherche et pour les mobilités universitaires.


Galerie photos de l’événement :
JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 23/02/2016

Haut de page