Les experts français de la grande brûlure en Roumanie [ro]

Une délégation française des spécialistes en traitement des grands brûlés se trouve en Roumanie depuis dimanche 1 novembre pour apporter son expertise.

Composée du Professeur Marc CHAOUAT, Secrétaire général de la Société Française d’Etude et de Traitement des Brûlures (SFETB), spécialiste en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, qui exerce également au centre de traitement des brûlés de l’Hôpital Saint-Louis - Paris, du docteur Vincent De Broucker, chef de service au sein du Centre de Traitement des brûlés du CHRU de Lille, de Patrick Deman, infirmier anesthésiste au Centre de traitement des brûlés de Lille et des représentants du ministère français de la Santé, la délégation restera en Roumanie jusqu’au vendredi 6 novembre.

Après avoir échangé avec le secrétaire d’Etat chargé des situations d’urgence, M. Raed Arafat, dimanche soir, la délégation a pu accompagner le ministre roumain de la Santé, M. Nicolae Banicioiu, dans les visites de cinq hôpitaux accueillant les victimes du tragique accident du 30 novembre 2015 à Colectiv club. Les experts français ont pu partager leur expérience, échanger avec leurs collègues roumains, ainsi qu’avec les autorités, dont ils ont salué la mobilisation et le dévouement.

La délégation française va également se déplacer à Iasi et Timisoara dans le cadre d’une coopération franco-roumaine lancée en 2013, dont l’objectif est la réalisation de trois centres de traitement de la grande brûlure (Iasi, Timisoara, Târgu-Mures) et la consolidation du dispositif de Bucarest. Ce projet, conduit par le ministère roumain de la Santé et cofinancé par la Banque mondiale et les fonds structurels européens, s’inscrit dans la Stratégie nationale roumaine en matière de santé 2014-2020.

L’objectif de la mission des experts français dont l’expertise a été sollicitée par le secrétaire d’Etat Raed Arafat dès 2013, est d’apporter une première évaluation technique sur la conception de ces unités hospitalières spécialisées (avis sur la construction et l’aménagement des bâtiments et constitution des équipes médicales, etc.) et de poursuivre les échanges sur la coordination des équipes pluridisciplinaires.

Dans le contexte tragique qui entoure cette visite, la délégation française a exprimé hier lors d’une conférence de presse ses sincères condoléances aux familles des victimes. En se joignant à ce message, l’ambassadeur de France a exprimé la disponibilité de la France d’apporter de l’aide aux autorités roumaines et aux hôpitaux roumains.

JPEG

Dernière modification : 11/01/2016

Haut de page