M. Pouria Amirshahi, auteur du rapport « Pour une ambition francophone » s’adresse aux Roumains

Chers amis francophones,

Être francophone en Roumanie a toujours signifié beaucoup plus que la simple maîtrise d’une langue étrangère. Dans un même imaginaire, la Roumanie et la France ont cultivé un patrimoine culturel singulier. Eugène Ionesco, Mircea Eliade ou encore Tristan Tzara en témoignent encore.

La francophonie et la francophilie sont restées vives en Roumanie, où encore 1 700 000 élèves apprennent le français. En retour, la France se doit aussi de mieux valoriser ce beau pays, si riche culturellement et à la confluence de tant d’histoires et de cultures européennes.

Dans le rapport parlementaire « Pour une ambition francophone », je fais plusieurs propositions : les francophonies économique, éducative et culturelle peuvent se conjuguer au futur si nous joignons nos efforts. Construire un espace francophone, la convergence des contenus éducatifs et scientifiques mais aussi la mobilité des étudiants, des artistes, des chefs d’entreprises… Voilà un bel enjeu que la Roumanie et la France peuvent porter ensemble. Ensuite, la Roumanie et la France peuvent transformer cet enjeu en utopie concrète.

En vous souhaitant une bonne lecture, et en espérant avoir l’occasion d’échanger sur les propositions à mettre en œuvre pour faire de l’utopie francophone un horizon résolument possible,

JPEG

Pouria Amirshahi,


Secrétaire de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale,
Député des Français de l’Étranger,
Président de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques

- Lire les principales propositions pour une ambition francophone

PDF - 325 ko
Document PDF, 325 Ko

- Lire le rapport parlementaire d’information sur la Francophonie : action culturelle, éducative et économique (sur le site de l’Assemblée nationale) « Pour une ambition francophone »

Dernière modification : 08/10/2015

Haut de page