Message de l’Ambassadeur de France en Roumanie à la communauté française (15 juillet 2016)

Chers Compatriotes,

La France est de nouveau frappée par un attentat, le jour de notre Fête nationale, cette fois à Nice, en un lieu à la fois hautement touristique et populaire, coûtant ainsi la vie à de très nombreuses personnes, parmi lesquelles nombre d’enfants.

Dès aujourd’hui à partir de 13h00 un livre de condoléances a été ouvert devant l’ambassade de France en Roumanie (13-15, Biserica Amzei, Bucarest). Le président Iohannis, qui, comme vous le savez, avait honoré de sa présence notre célébration du 14 juillet ici à la Résidence de France à Bucarest, a tenu à être le premier à le signer. D’autres représentants des autorités constituées de Roumanie se succèdent pour exprimer leurs condoléances et leur solidarité.

Un registre de condoléances en ligne est également disponible sur le site Internet de l’Ambassade de France, les personnes qui le souhaitent peuvent adresser leurs messages à l’adresse : presse.bucarest-amba @ diplomatie.gouv.fr.

Un deuil national de 3 jours vient d’être décrété = samedi 16, dimanche 17 et lundi 18 juillet =.

Les drapeaux français sur le territoire de la Roumanie ont été mis en berne.

Dans ce contexte, toutes les manifestations de caractère exclusivement festif, lorsqu’elles sont organisées à l’initiative de représentants de la France (élus, agences consulaires, Institut Français de Roumanie et ses délégations régionales), devront être annulées ==jusqu’au lundi 18 juillet inclus==. Celles qui seront maintenues devront se dérouler dans l’esprit de sobriété imposé par le deuil national et prévoir un hommage aux victimes de l’attaque.

Les enjeux de sécurité devront également être pris en considération dans les modalités d’organisation de ces manifestations.

A cet égard, je remercie les autorités roumaines pour leur réactivité s’agissant de la protection de nos emprises ; la période de vacances scolaires permettant de ne pas prendre de mesures additionnelles vis-à-vis du Lycée français Anna de Noailles à Bucarest.

Le Centre de Crise et de Soutien du Ministère Français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) a ouvert une cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) immédiatement après l’attentat.

Un numéro de téléphone unique, accessible depuis l’étranger, a été activé à destination de nos ressortissants et des familles inquiètes pour leurs proches actuellement en déplacement en France : +33 1 43 17 56 46.

Cette cellule est également en contact avec les ambassades de nos partenaires, dont des ressortissants sont susceptibles de se trouver parmi les victimes.

Je souhaite remercier tous ceux qui ont d’ores et déjà exprimé leur soutien et leur compassion aux familles des victimes et à la France.

Une France qui demeurera, n’en doutez pas, déterminée et unie.
Je vous remercie particulièrement de votre soutien et de votre solidarité.

François Saint-Paul
Ambassadeur de France en Roumanie

Dernière modification : 15/07/2016

Haut de page