Ouverture à Bucarest d’un centre d’examen d’entrée à l’Inalco

L’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) est la plus ancienne et la plus prestigieuse des grandes écoles consacrées à la formation de traducteurs.

Ses origines remontent au règne de Louis XIV, quand la France voulut se doter de spécialistes en langue ottomane pour commercer avec Constantinople. Avec une centaine de langues et civilisations enseignées, cet institut unique au monde accueille 8 000 étudiants chaque année, représentant 109 nationalités différentes.

L’Inalco s’est doté en 2010 d’un master professionnalisant destiné à pallier l’inexistence de formation spécifique dans un grand nombre de langues dites « rares » : le master TRM (Traduction, Rédaction et Médiation multilingue) est ainsi ouvert à une quarantaine de langues du monde, dont le roumain, le hongrois et le rromani. Il couvre 13 des 24 langues officielles de l’Union européenne.

Les enseignements du master TRM sont conformes au référentiel d’excellence EMT de la Commission européenne. Le cursus se déroule sur deux ans, avec un semestre intégré dans une université partenaire (par ex. Bucarest, Cluj ou Iaşi) et un semestre de stage en entreprise.

L’Inalco est un grand établissement public délivrant des diplômes d’État. Les frais annuels de scolarité sont de l’ordre de 450 €.

Pour la première fois en 2014, le master TRM ouvre un centre d’examen d’entrée en Roumanie.

Les candidats devront être titulaires d’une licence ou équivalent et pouvoir attester d’un excellent niveau en français (C1 ou C2) ainsi qu’en anglais (B2 ou C1), en plus de leur langue A/maternelle (roumain, hongrois, rromani), qu’ils maîtriseront parfaitement à l’écrit.

Les personnes intéressées sont invitées à :

- lire attentivement la brochure du master TRM (ci-dessous)

PDF - 332.4 ko
Brochure master (PDF, 332 Ko)

- puis envoyer leur dossier de candidature complet à master.trm@inalco.fr, en précisant leur combinaison linguistique, avant le samedi 21 juin 2014.


Les candidats présélectionnés seront convoqués aux épreuves d’admissibilité organisées à l’Institut Français de Bucarest le vendredi 27 juin (admissibilité) et le mercredi 2 juillet (admission) 2014.

Dernière modification : 08/10/2015

Haut de page