Prix « Terre des Hommes » obtenu par une médiatrice sanitaire roumaine fortement engagée dans la réinsertion des Roms

Le programme expérimental franco-roumain coordonné par l’OFII a comme objectif la mobilisation des acteurs locaux pour faciliter le retour volontaire de France et la réinsertion en Roumanie des familles roumaines appartenant à la minorité Rom.

En ce sens, la Représentation de l’OFII agit aux côtés des autorités centrales et locales de la Roumanie pour coordonner l’ensemble des acteurs publics et privés pour la réinsertion des familles rentrées de France dans leur judet d’origine.

La pratique sur le terrain a permis à l’OFII d’identifier des acteurs ayant une forte contribution à l’accompagnement social des familles bénéficiaires, et surtout au succès de de l’intégration sociale, scolaire et économique des communautés concernées dans leur ensemble.

Le travail social en Roumanie nécessite encore beaucoup d’efforts en ce qui concerne la formation et les pratiques des travailleurs sociaux. Il y a un fort nombre de travailleurs sociaux des communes qui n’ont pas de diplôme en Assistance Sociale. C’est le cas de Mme Veronica LUTA, une médiatrice sanitaire de la commune de Gruia, département de Mehedinţi, sud-ouest de Roumanie.

Au titre de son travail exceptionnel – en faveur de l’ensemble des habitants du village de Gruia, notamment l’une des familles bénéficiaires du programme expérimental franco-roumain – la candidature de Mme LUTA a été proposée par la Représentation de l’OFII et acceptée à un concours en travail sociale, organisé à l’initiative de l’association suisse « Terre des Hommes ».

En lien avec l’Université de Droits et Sciences Sociales de Craiova, une cérémonie a été organisée le 27 juin 2014, ayant deux axes :

- la parution du livre d’Anina CIUCIU « Je suis tzigane et je le reste » en traduction roumaine « Mandra sa fiu rroma » dans sa ville d’origine (Craiova)

- la remise du prix « SocioActiv » (une bourse d’études en AS de deux années) à un lauréat « travailleur social non diplômé ».

Le délégué de « Terre des Hommes » en Roumanie, a souligné la qualité du travail et de la relation mise en œuvre par ces femmes et ces hommes extrêmement dévoués. Il a ajouté néanmoins que la formation est souvent un meilleur gage de prise de recul et de professionnalisme.

Ensuite le prix a été décerné à Mme LUTA qui assure des fonctions sociales à la mairie de la commune de Gruia pour la qualité de son accompagnement des personnes en situation sociales difficile. Le prix consiste en une bourse d’études de deux ans en assistance sociale dans une université roumaine.

Le délégué de « Terre des Hommes  » a rappelé à cette occasion l’implication de la Représentation de l’OFII et de ses partenaires français et roumains, puisque Mme LUTA à tout dernièrement travaillé au soutien et à l’inclusion d’une famille Rom dans le village de Gruia au titre du programme expérimental de réinsertion franco-roumain.

Mme le Maire de Craiova a aussi été présente à l’événement, précisant que sa ville agit fortement dans le champ de l’insertion des familles Rom et qu’elle ne doute pas que des modèles de réussite comme Anina Ciuciu et Mme Luta en seront d’excellentes ambassadrices.

Galerie photos :

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 07/11/2016

Haut de page