Signature d’un protocole pour la protection des mineurs [ro]

L’Ambassade de France en Roumanie et le Ministère de la Justice, le Conseil supérieur de la magistrature, l’Inspectorat Général de la Police Roumaine, le Ministère Public, l’Agence nationale contre la traite des êtres humains, l’Autorité nationale pour la protection de l’enfance et l’adoption, la FONPC, la fédération d’associations « La Voix de l’Enfant » ont signé le mardi 15 septembre 2015, à la Résidence de France, un protocole de coopération qui a comme objectif la protection des mineurs en contact avec la loi.

Dans le cadre de la politique de coopération régionale relative aux droits de l’enfant
et conformément aux objectifs définis par le Ministère français des Affaires étrangères et du développement international, l’Ambassade de France en Roumanie a parmi ses objectifs prioritaires la protection des mineurs en contact avec la loi.

Au titre de cette coopération, l’Ambassade de France apporte, depuis 2012, un appui technique et financier au programme « AUDIS : pour une meilleure audition des mineurs en Roumanie » dont la Fédération des ONG pour l’Enfant (FONPC) assure la coordination. Il s’agit d’améliorer les conditions d’audition des mineurs victimes, auteurs ou témoins d’infraction, à travers la mise en place d’auditions filmées, de salles adaptées à ces auditions et de formations particulières sur l’audition de l’enfant. Deux unités dédiées à l’accueil et à l’audition des mineurs ont ainsi été établies dans les judets de Cluj et de Dolj. Une troisième salle est désormais en cours de création au sein de Parquet près le tribunal de Bucarest, comme l’a souhaité le comité de pilotage du projet, en vue de favoriser l’utilisation optimale de ce dispositif au cours de l’enquête.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page