Situation des étudiants français de l’UMF Iași [ro]

L’ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français suivent avec attention les développements en cours à l’Université de médecine et de pharmacie d’Iasi, à la suite notamment de la publication de la récente nouvelle liste des étudiants étrangers admis en première année. Une permanence a été ouverte à l’Institut Français de Iasi, pour accueillir les étudiants français et leurs parents.

Les autorités françaises ont été informées des graves difficultés des étudiants français, comme des étudiants d’autres nationalités, ainsi que des efforts des autorités nationales compétentes afin de remédier à cette situation.
_
L’ambassadeur s’est entretenu à plusieurs reprises avec les autorités nationales responsables, dont le Ministre de l’Education et de la Recherche scientifique, M. Sorin Mihai Cîmpeanu. En particulier, il a attiré l’attention sur la situation des étudiants sérieux ont commencé à suivre leurs cours, et qui aujourd’hui à la suite d’une nouvelle évaluation de leur dossier, viennent d’apprendre qu’ils ne figurent plus sur la nouvelle liste d’admission. Cette situation provoque l’incompréhension, voire le désespoir, chez les étudiants affectés.
_
L’ambassadeur a marqué son soutien à la démarche de remise en ordre de l’Université engagée par les autorités nationales et en particulier M. Cîmpeanu. Cette démarche est indispensable pour éviter la répétition de la situation actuelle, dangereuse pour la réputation des études médicales en Roumanie.

C’est pourquoi l’ambassadeur a également marqué son soutien aux autorités nationales roumaines compétentes, pour qu’elles invitent l’Université à dialoguer de façon claire, transparente avec les étudiants.
_
L’ambassade de France espère que dès la nomination, prochaine, du nouveau recteur, le dialogue pourra être repris sur ces bases entre l’Université de Iasi et les étudiants, avec le soutien des autorités nationales compétentes.

Dernière modification : 24/11/2015

Haut de page