THALES remporte un contrat de 60 M EUR dans le cadre du projet ELI-NP

Signature d’un contrat de 60 Millions d’euros entre l’IFIN-HH et THALES Optronique

Le Directeur de l’Institut National de Physique et Ingénierie Nucléaire « Horia Hulubei » (IFIN-HH), M. Nicolae Zamfir, a signé le 11 juillet avec le président de THALES Optronique, M. Gil Michielin le contrat de livraison d’un système laser dans le cadre de ELI-NP. Cette infrastructure laser unique au monde sera composée de 2 bras de 10 Petawatts couplés (1 PW = 1 million de milliards de Watts). Le contrat s’élève à 60 Millions d’euros.

Les applications de ces lasers sont multiples : médicales, militaires, spatial, etc. Le bâtiment qui abritera l’infrastructure est localisé sur le site de Magurele, au sud de Bucarest. Cette ville accueille notamment l’Institut National de Physique des Lasers, Plasmas et Radiations (INFLPR) qui a déjà acquis en 2011 chez THALES Optronique un laser de haute intensité de la classe 1PW, CETAL, comparable à celui vendu aux Etats-Unis (Berkeley) par l’entreprise française la même année.
Signature d’un Memorandum d’accord pour un programme de formation
La France va aussi participer à un programme de formation des futurs ingénieurs et scientifiques qui travailleront pour ELI-NP.

En effet l’installation en cours du laser CETAL (elle devrait se terminer en septembre) ainsi que sa réalisation ont mis en évidence un besoin de formation important dans la perspective de la construction de ELI-NP. Il a donc été proposé d’unir les savoirs-faires de plusieurs acteurs industriels, de recherche et de formation, français et roumains, pour proposer un cadre de réflexion adapté à la mise au point d’un programme de formation répondant aux besoins d’ELI-NP et utilisant l’expérience de CETAL.

L’objectif est la formation dans le domaine de la photonique, des lasers, de la physique, de la mécanique, de l’électronique et de l’électricité, de la métrologie, de l’ingénierie technique, de la maintenance, de la gestion de projet.

Un mémorandum d’accord prévoit la création d’un groupe de travail composé des 6 signataires : l’IFIN-HH, l’INFLPR, l’Université Polytechnique de Bucarest, THALES Université, THALES Systems Romania et THALES Optronique.

Dernière modification : 25/10/2013

Haut de page